Arrosage des tomates

ParZied

Arrosage des tomates

Les tomates adorent l’eau, mais elles adorent aussi le soleil. Un manque d’eau pourrait faire baisser la qualité des récoltes. À l’opposée, un excès d’arrosage entrainera un gout plus fade et des tomates fendues. Il est donc important de savoir quand et comment arroser les tomates.

Quand arroser les tomates?

Pour une bonne récolte, voici quelques règles importantes à connaitre sur l’arrosage des tomates. En plein soleil, il faut s’abstenir d’arroser les plants, car le soleil risquera de bruler les feuilles. Il faut également éviter de trop arroser les plants la nuit de peur que les feuillages ne restent humides. 

Les périodes les plus indiquées pour arroser les tomates sont tôt le matin ou après le coucher du soleil. Dans le dernier cas, il est préférable d’utiliser l’arrosage au goulot pour que les plantes profitent bien de l’eau avant les heures chaudes. En absence de sècheresse, lorsque les tomates commencent à rougir vous pouvez réduire le temps d’arrosage pour accentuer leurs goûts.

Comment arroser les tomates?

Il existe plusieurs manières d’arroser les tomates. L’essentiel, c’est de ne pas mouiller les feuillages. Il est conseillé de ne pas arroser lorsqu’il s’agit d’une culture en pleine terre et que l’humidité est bonne. En effet, lorsqu’elles sont trop arrosées au départ, les plants risquent de ne pas développer des racines profondes. L’on serait donc obligé de l’arroser en tout temps. Aussi l’arrosage des tomates dépend de l’outil d’arrosage.

Par exemple avec une lance, l’arrosage peut se faire de pot à pot. Penser aussi à faire du paillage. Au cas où vous ne le savez pas, le paillage consiste à mettre sur le sol situé autour des végétaux cultivés du paillis. Le paillage permet de maintenir le sol humide, empêche le développement des mauvaises herbes et enrichit le sol de nutriment lorsqu’il se décompose.

Quels outils pour l’arrosage des tomates?

Les outils d’arrosages sont nombreux et varient selon le type de culture que vous pratiquez. Lorsqu’il s’agit d’une culture sous tunnel, il est plus pratique d’utiliser une lance. Le goutte-à-goutte est utilisé pour apporter de l’eau où il faut sans en gaspiller. 

L’arrosoir et la lance sont employés sur les petites surfaces. Quel que soit l’outil ou la méthode employée il est important de penser en tout temps à faire d’économie. C’est pour cela que nous vous conseillons de prendre un programmeur. Il se chargera de gérer vos installations fixes.

À propos de l’auteur

Zied administrator

Laisser un commentaire

*

code